Le Jardin de Ville et l'Hôtel de Lesdiguières inscrits aux monuments historiques

9 décembre 2021 

« Quel avenir pour le Jardin de Ville ? » interrogeait notre Gazette de 2021, avant d’appeler à « la restauration et la mise en valeur du patrimoine naturel, historique et architectural du Jardin de Ville ».

Aussi avons-nous, dès le démarrage des travaux au parvis des Droits de l'Homme, questionné la MAEP  (Mission Aménagement des Espaces Publics) dont nous vous communiquons la réponse.

Nous sommes heureux de l’inscription aux monuments historiques du Jardin de Ville et de l’Hôtel de Lesdiguières, et souhaitons que la suite annoncée vienne dans le minimum de temps. Car il y a beaucoup à faire pour que le Jardin de Ville ne donne plus l'image d'un espace "déclassé", malgré son charme encore présent, et prenne sa place légitime dans l'attractivité de Grenoble et de notre métropole.

La réponse reçue de la Ville :

La Ville de Grenoble, la Direction Régionale des Affaires Culturelles et la Commission Régionale du patrimoine et de l'architecture ont procédé, dans un travail conjoint, à l'inscription au titre des monuments historiques de l'Hôtel Lesdiguières (actuelle maison de l'International) et du jardin de Ville.

Dans ce cadre des travaux urgents de conservation sont entrepris afin de prémunir ce bâtiment historique majeur de Grenoble de plus amples dégradations. Sans compromettre la structure historique du bâtiment et des éventuels vestiges archéologiques souterrains les travaux· sur lesquels vous nous questionnez ont pour but :

  • de nettoyer les façades avec des procédés doux,
  • d'assurer une évacuation efficace des eaux pluviales (parvis, toiture, chéneaux),
  • d'assurer les interventions nécessaires à la conservation des biens mobiliers et immobiliers (ex. mise hors d'eau et hors d'air du bâtiment, restauration de certaines peintures, etc.).

Ces travaux sont également accompagnés par des opérations de gros entretien courant :

  • remise aux normes de la rampe d'accès à la maison de l'international pour les personnes à mobilité réduite,
  • rafraichissement de la conciergerie afin d'en faire un point d'information et de départ de visite dans le cadre de Grenoble Capitale Verte,
  • remise en état du parvis des droits de l'homme tout en préservant les éventuels vestiges archéologiques (reprise de l'assainissement, reprise superficielle des revêtements avec : du sable stabilisé renforcé sur le parvis, de la pépite sur les enrobés, du béton matricé sur les trottoirs)
  • remise en état des surfaces en sable stabilisé sur le jardin de Ville.

Veuillez noter que ces travaux sont entrepris à des fins de conservation et d'entretien et seront suivis dans les années futures par des travaux plus conséquents encadrés par les autorités compétentes de l'Etat en matière de patrimoine. La Ville de Grenoble lancera une étude historique et paysagère approfondie sur le jardin de Ville afin de rédiger un programme d'aménagement et de mise en valeur de ce site historique. L'étude historique et paysagère ainsi que les orientations d'aménagement données par des maîtres d'œuvre spécialistes des monuments historique seront partagées avec les habitant-es et les Unions de quartier lorsque le travail sera engagé.